Le directeur d’un site internet juif ultra-orthodoxe accusé d’extorsion de fonds et de chantage


Le directeur du très populaire site internet ultra-orthodoxe  israélien  חדרי חרדי Jacob Berger est au coeur d’une affaire de chantage et  d’extorsion de fonds. Le site pourrait être fermé définitivement.

Coup de tonnerre dans le milieu ultra-orthodoxe juif dit «haredi». Le directeur du très influant site internet «haredei haredi» חדרי חרדי Jacob Berger est en effet accusé de chantage et d’extorsion de fonds. Le procédé  consistait à menacer de nombreuses personnalités politiques religieuses et des  hommes d’affaire évoluant dans ce milieu de publier des articles capables de  ruiner leurs carrières ou leurs vies. Parmis ceux qui ont préféré payer -plutôt  que de voir leur image ternise par un organe de presse très influant dans le  monde cloisonné des ultra-religieux- on retrouve un ancien ministre Aryeh Deri, et ancien vice-ministre Meir  Porush.

«La  plus grande histoire de chantage d’Israël»

Jacob  Berger et ses complices auraient usé de ce procédé pendant plus de deux ans.  Durant un interrogatoire ce dernier a déclaré : «j’ai très peu de clients mais  je fais en sorte qu’ils soient heureux et puissent dormir en paix. Le plus petit  client paye 10 000 dollars par mois». Toutes les personnes qui payaient se  voyaient exemptées de papiers compromettant pour une durée de un an. «Ensuite, tout dépendait des attentes du client» a souligné le polémiste David  Zilbershlag.

«Ordinateurs  saisis»

Si  de nombreuses personnalités impliquées n’ont pas encore avoué avoir succombé au  chantage, un rabbin lui a su garder son intégrité. Il s’agit du rabbin rabosias  Pinto. Malgré des calomnies écrites à son encontre, il a tenu bon. «Par son  refus de se plier, je pense qu’il a très largement contribué à la fin de  l’affaire», a déclaré David Zilbershlag. De nombreux ordinateurs ont été saisis  et les enquêteurs analysent les écoutes téléphoniques du directeur du  site internet et recherchent des ramifications internationales puisqu’on trouve  aussi des déclinaisons du site à l’étranger. La garde à vue de Jacob Berger a  été prolongée et le procureur général d’Israël Yehuda Weinstein a demandé la  fermeture du site internet. Aux dernières nouvelles celui-ci est encore en  activité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :